Daniel Gaignon

4 sq de Tanouarn 35700 RENNES

02 99 36 17 33

d.gaignon@therapeute-rennes.fr

 

 
 

Depuis quelques années je me passionne pour le travail avec les bébés, et voici comment je l'aborde.

L’être humain ressent des émotions dès sa fécondation; les siennes propres et celles de sa famille. C'est aussi le moment où il reçoit en héritage toutes les données émotionnelles de l'arbre généalogique, les qualités intrinsèques, mais aussi toutes les colères, violences, chagrins, blessures, secrets... transmis par les mémoires cellulaires.

Dans notre modèle de société, nous intériorisons voire nions nos émotions. Si l'enfant s'accorde encore à exprimer ses chagrins, ses colères et ses peurs, l'adulte lui ne le fait plus, ou quasiment plus.

Le bébé pendant la vie intra-utérine non seulement ressent tout ce qui se passe autour de lui, mais de manière décuplée. La relation à lui-même et aux autres passe avant tout par l 'émotion et c'est par elle qu'il se construit. Faute de mots posés par l'entourage, il pense être responsable, à des degrés divers, de l'état émotionnel de ses proches. Pour se protéger, il met en place des mécanismes de défense psychologiques pour tenir ses émotions à distance. Le raisonnement, le mental, prend de plus en plus de place, voire toute la place à l'age adulte, au détriment du ressenti.

 

Séance du nourrisson

Chaque émotion interiorisée, chaque blessure ressentie laisse une trace dans le corps, qui en s'accumulant finissent par créer un symptôme. S'ajoutent à cela les contraintes physiques extérieures à lui : contractions utérines, maladies de la maman, toxiques médicamenteux, alimentaires ou autres, utérus étroit... Et les contraintes physiques spécifiques à la naissance. Si la césarienne évite ces contraintes, elle provoque cependant un choc émotionnel immense pour le bébé, par l'absence de transition entre le cocon utérin et l'exterieur.

La séance d'ostéopathie du nourrisson s'adresse à la fois :

 

1) aux symptômes d'origine physique :
- plagiocéphalie (tête aplatie)
- tête en rotation prépondérante d'un côté
- canal lacrymal bouché
- raideur d'une zone

2) aux symptômes d'origine émotionnelle
-coliques
-troubles du sommeil
- pleurs incessants

3) aux symptômes d'origine mixte (physique, émotionnelle, alimentaire)
- régurgitation
- constipation
- problèmes ORL et pulmonaires à répétition

 

Une séance dure une heure. Elle s'ouvre par un très bref entretien sur les raisons de la consultation. L'enfant reste habillé ; tout en posant les mains sur lui, je propose au(x) parent(s) de revisiter tous les évènements clés qui ont ponctué la grossesse et la naissance.

L'approche tissulaire permet, par ce que mes mains ressentent des tissus du bébé, d'évaluer le degré d'importance de ces évènements pour lui. Elle permet également d'aller à la recherche d'évènements :

  • soit qui paraissent secondaires pour les parents et importants pour l'enfant
  • soit d'évènements qu'ils ont oubliés.

Le bébé pleure très souvent pendant une séance, en revivant les contraintes physiques et émotionnelles de cette période. Les pleurs sont alors pour moi non pas liés à une souffrance physique pendant la séance, mais sont l'expression de toutes les difficultés et émotions qu'il n'a pas pu exprimer auparavant.

Le plus souvent, les parents évaluent la pertinence de prendre un autre rendez-vous suivant l'amélioration des symptômes, avec une quinzaine de jours de recul.